04 décembre 2010

Rosalie rosalia rosalae

AHAHAHAHAHAH

Rosalie a pris sa plume et ouvert ce blog, le jour de sa fête. Elle avait besoin d'un évènement, d'une date, qui soit symbolique et la mette sur la voie de la rédemption.

Non que Rosalie soit énorme, elle le reconnait, mais disons qu'il s'agissait plutôt symboliquement de reprendre son corps abandonné en main.

Souvent, par envie de disparaître ou de se faire oublier, Rosalie peut se lancer dans de stupides marathons de n'importe quoi;

 

  • N'importe quoi les heures de repas,
  • n'importe quoi les heures de sommeil, n
  • 'importe quoi le soin de soi.
Et Rosalie a  donc très consciencieusement parcouru ces six dernières années en n'importe quoi. Oubli d'être jolie, oubli de son image, oubli de l'image qu'elle renvoyait aux autres, oubli du monde. Fonctionnant en automate, elle accomplissait ses taches de dame Poisson, en grande sacrifiée de la maison.

Mais Rosalie, ce n'est pas possible. A presque quarante ans, il est toujours possible de plaire et de séduire, d'exister et de partager.

Alors pourquoi ne pas commencer par la bataille des kilos en trop. Pas trop, 6 ou 7, histoire d'alléger la silhouette, sans perdre toutes les rondeurs que l'âge et la maternité lui ont donné. ce corps fin et tonique s'est assoupli au fil des bébés pour se faire confortable et accueillant, réconfortant et doux, chaud et mou. La maman s'est transformée en doudou.

Allez, ne tergiversons pas.

24 juillet, 71 kg. Rosalie déborde de partout, doit changer de taille de vêtements, choisir des tenues amples, mais, mais mais, elle a des seins , bien plus que jamais.

4 décembre, 66 kg. Rosalie a dégonflé. Mais les seins sont restés. (YEEEEEEEES) Les tenues se sont adaptées, les jupes fleuriront tout l'hiver. Rosalie est adepte de tisanes et de petites graines. Seule maître aussi des contenus des assiettes. et surtout, grande grande adepte de la douceur à partager, avec les collègues, douceur à laquelle elle ne goûte que très peu, puisque l'amour est dans le partage, pas le gavage.

5 kg de soucis envolés. De petits bento chaque jour. Des ambiances repas toutes tranquilles et chaleureuse. Des amis, amies, moins de soucis.

Mais s'en ai fini de la fonte.Si Rosalie veut garder son sexe apeal de dame calipige, au fessier ferme et encombrant, il faut s'arrêter maintenant.

dove2


Faut-il être un allumette pour mettre le feu ???


dove3

Rosalie Rosala, Rosalae

Posté par bycapucine à 15:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Rosalie rosalia rosalae

    Complètement d'accord avec toi! Bravo Rosalie, 5 kilos je te félicite!!! C'est juste ce qu'il faut pour se rebouster le moral...
    Un vrai canon ma Rosalie!!!! Et vive les femmes avec des formes!!! et non filiformes!

    Posté par Trop fastoche, 05 décembre 2010 à 13:09 | | Répondre
  • exactement ma jolie dame
    du rond, du doux de l'accueillant
    ferme et tonique, c'est bien trop agressif,
    et que resterait-il du décolté.
    vive les belles rondeurs, les courbes harmonieuses

    à moi, Rubens, Botéro, et autres ...

    Posté par rosalie, 05 décembre 2010 à 20:54 | | Répondre
  • Et un calin sur une poitrine généreuse est si doux

    MAMINOU

    Posté par Maminou-Le T Tit, 08 décembre 2010 à 06:56 | | Répondre
Nouveau commentaire