08 mars 2011

rOSALIE ... court

Rosalie au tournant de sa vie, (39 ans et une semaine), se voit sous un autre angle, plutôt grossissant.

Ventre mou, cuisse molle, mais fesse ferme, seins assez généreux, disons que le 95 C se remplit gentiment, doit tout de même reconnaître que le mou l'emporte sur le sensuel.

Enfin, qu'importe, c'est FAIT !!!!

 

AH AH AH

Rosalie a tenu 30 mn de course d'affilée. Après avoir fait une annonce publique sur FB (réseau social très connu), afin de ne pas pouvoir se regarder en face le lendemain si les collègues apprenaient qu'elle s'est défilée, Rosalie a tenu sa promesse à elle même.

 

AIE AIE

ça pique diraient les cousins. Mais c'est de la bonne courbature bien profonde, du gigotage de graisse superficielle, et surtout, du lachage de tension dans les trapèzes comme jamais; Mieux qu'une séance immobile dans un de ces nombreux centres de remise en forme pour quadra popotes et snobs. Et oui, Rosalie se morfond dans le loukhoum. Le complexe de l'odalisque l'écoeure enfin. S'allonger mollement sur une méridienne, lire de profondes pensées, en sirotant le thé. Que nenni !!!!

 

Rosalie a une furieuse envie de vivre, de retrouver son hyperactivité d'antan, son envie d'en découdre avec le monde, de se surpasser de s'étonner, de s'éprouver. Sans violence, avec humour et auto-dérision, mais aussi avec sueur et courbatures. Envie de se lever aux aurores pour profiter du lever du soleil, d'une forêt humide, de la nature frissonnante, de se coucher tôt le soir avec un bon livre, et de retrouver la mine reposée du début de l'année.

Envie aussi de suivre ses enfants sur les routes, dans les chemins, sur les sentiers rocailleux. Petits cabris agiles à la mère essoufflée, Rosalie se refait une pilule aussi pour vous attraper, vous chatouiller, et vous dépasser, tant que c'est encore peut être possible.

Envie de plaire, de séduire, d'être aimée, mais pas par pitié, ou en dépit de sa cellulite. Etre aimée et rendre fier. S'entretenir pour plaire. Pour prouver qu'elle se respecte, qu'elle remercie à sa façon les regards aimants, en se faisant jolie. Pas au moyen d'une parure quelconque qui dissimule. Non, oser être elle même, se regarder sans honte, et donc aimer être regardée. (pffffffiou, c'est beau, mais quel travail. Sysiphe et rOSALIE, même combat). Du moins tenter de se reprendre, s'investir et tenir.

 

Se sentir vivante, vibrante, aimante et aimée !!!

Bouge ton corps Rosalie, dans quelques mois, tout ces amas de gras qui gigotent quand tu cours ne seront plus que limbes de souvenirs.

 

 

HILDA_COURT

 

Rosalie Rosalie ... aie aie aie

Posté par bycapucine à 21:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur rOSALIE ... court

    Bravo ma Rosalie! Tu reprends le dessus!!! Et un, et deux, et...
    On y croit, on y croit, et c'est super motivant!
    Grossssssssssss Bisoussssssssss

    Posté par Trop fastoche, 09 mars 2011 à 12:52 | | Répondre
  • Tu vas y arriver ma puce........

    Bibis

    Posté par Yllen, 09 mars 2011 à 15:51 | | Répondre
Nouveau commentaire